Actualité chambre hôtes

Avis - Commentaires - Livre d'Or

La Critique des Chambres d'hôtes : un diamant brut qu'il faut savoir tailler !

Que ce soit depuis nos années d'études, au travail, en politique, dans le divertissement avec toutes ces émissions qui mettent les gens en compétition, la critique est devenue omniprésente. Au point que j'ai le sentiment qu'elle nous emporte dans un

déchaînement d'évaluations transformant notre esprit critique en un esprit de dénigrement systématique.

En principe, nous nous répétons tous que la critique est là afin que son bénéficiaire puisse progresser. 

Cependant, au vu de ce que je lis, depuis l'ouverture de mes chambres d'hôtes en tant que propriétaire du Clos du Mèn-Allèn, je me suis demandée, en quoi quelques-unes d'entre elles pouvaient m'aider à persévérer ou à progresser.

C'est pourquoi, j'en suis venue à réfléchir sur ce qu'était une bonne critique. Le moyen de l'identifier, de la diffuser et d'en déduire que créer pour ma maison d'hôtes "Le Livre d'Or" unique et dédié demeure encore le bon outil pour un échange serein avec mes hôtes.

 

« La critique, art aisé, se doit d'être constructive » Boris Vian

La critique, c'est comme les cadeaux, c'est l'intention qui compte. Par là, on entend que le premier élément pour identifier une critique constructive d'une chambre d'hôtes est sans nul doute l'intention de l'auteur et elle est souvent centrée sur les sentiments de celui-ci.

Il serait réducteur de dire que lorsque la critique est gentille, c'est une bonne critique et quand elle est sévère, qu'elle est mauvaise !

Tout dépend de la forme de la critique, des mots employés. Il est facile de deviner qu'elle n'est pas toujours là pour être constructive et "faire avancer le schmilblick."

C'est ainsi qu'on arrive donc au second critère d'une critique constructive : le discernement.

 

« La critique est un exercice méthodique du discernement » Joseph Joubert

Ceux qui liront, diront que j'enfonce des portes ouvertes mais il est parfois bon de rappeler l'évidence. La critique est un propos qui doit s'élaborer avec de la mesure. C'est encore plus vrai pour une maison d'hôtes avec 5 chambres, c'est-à-dire en proportion de la qualité de celui qui reçoit et ensuite de la qualité du service comme il est proposé par exemple au Clos du Men-Allen.

Le respect du toit de la personne

Les critiques se doivent d'être adaptées aux habitants qui reçoivent dans leur maison, à la différence d'un hôtel où l'hôtelier ne fait pas dormir ses clients dans son logement.
Quand on lance une remarque sur un hôtel, il y a toujours la barrière professionnelle que l'hôtelier peut avoir vis-à-vis de la critique. Mais pour la chambre d'hôtes, cette barrière n'existe pas.

Il ne faut jamais perdre de vue, lorsqu'on choisit de séjourner dans une chambre d'hôtes chez l'habitant plutôt qu'un hôtel, que, justement... on n'est pas à l'hôtel ! Et qu'on peut en arriver finalement à critiquer l'habitat, voir le mode de vie de la personne.

C'est apercevoir ici et là des photos de famille, découvrir l'histoire de la maison, voir son chat "ripper les galoches" quand il s'aperçoit de notre arrivée... C'est apprécier une chambre agréable, se dire que l'on n'est pas un numéro, partager des moments de convivialité, être reconnu, se sentir bien... Bref, une maison qui vit au rythme de ses habitants.

Bonne ou mauvaise, il est bon de rappeler que la critique est une chose qui marque l'autre, et l'autre, c'est un être humain.

 

Le respect du travail de la personne

J'ai fait un rêve... Le rêve où, enfin, on retrouvait la cohérence du rapport qualité-prix.

Si on achète un T-shirt à 3 euros et qu'il ne dure que 3 mois, le rapport entre le faible prix de vente et la faible qualité justifie le fait que c'est un bon rapport qualité-prix.

A l'inverse, si la qualité est là, le prix aussi !
Le bon rapport qualité-prix, ce n'est pas comme le martèle la publicité à la télévision : un prix bas pour une qualité «haute ».

Et oui, une chambre d'hôtes à 50, 60 euros avec petit déjeuner compris, la salle de bains, les toilettes à partager sur le pallier c'est possible ! Votre critique est là pour permettre de progresser.

Suite à cela, si d'aventure le propriétaire de la maison apporte des améliorations, le coût de celles-ci risque fort de se répercuter sur le tarif de la chambre, qui peut passer de 50 à 80 euros, de 100 à 120, etc... Fera-t-elle encore partie de votre choix ?

Ainsi, dire que l'on est content des prestations attendues et ensuite dire que le prix ne nous va pas alors qu'il est connu, affiché sur Internet, dans la maison d'hôtes, fixé selon des critères réels : ce n'est pas très cohérent et pas très respectueux des efforts fournis par l'hôte.

Dans cette obsession du toujours plus, la critique est bien un exercice de discernement. 

Pour une maison d'hôtes, il faut prendre en compte le rapport qualité-prix. Il s'effectue selon l'offre et la demande comme le lieu et la période, la maison en elle-même, son emplacement, le confort de la literie, la taille des chambres, ses équipements, les salles de bains, le petit-déjeuner, de l'originalité de la prestation (par ex. une cabane dans les arbres, dans un château...) etc...

La critique, quand elle est sur la prestation, peut se transformer en une dévalorisation des efforts accomplis.

Et quand elle est sur la localisation et la période, en une dévalorisation sur la Région.

Voici un exemple que j'ai vécu : une personne voulait, l'année passée, réserver une chambre d'hôtes au Clos du Mèn-Allèn. Je lui ai donné les caractéristiques de mes chambres d'hôtes, les prestations (pour information : 4 épis Gîtes-de-France) et lorsque je lui ai dit le tarif de la chambre, elle m'a répondu qu'elle ne paierait jamais ce prix au motif : "Pas en Bretagne !"
Bretons : sortez vos bonnets rouges !!!

 

« On n'a jamais élevé une statue à un critique » Jean Sibelius

L'une des choses qui me surprend, c'est que sur des sites d'avis comme Tripadvisor, on peut recevoir des médailles pour le nombre de critiques fait sur leur site.
Ça doit donner un sentiment de toute puissance de se dire que l'on peut faire ou défaire une réputation, et si en plus on peut avoir des médailles !

Il est bon de préciser, malgré l'opacité du système de notations de la part de Booking, qu'à la différence de celui-ci, ou Airbnb, Tripadvisor autorise les avis de personnes n'ayant jamais séjourné dans un endroit.
J'ai eu cette expérience de quelqu'un de mécontent qui avait, la veille, en pleine saison, souhaité la chambre avec le lit supplémentaire, réservée depuis 7 mois. Cette personne a posté un avis en disant que les familles devaient passer leur chemin.

Ce qui revient à dire qu'un film, que l'on a pas vu, est mauvais au motif qu'il n'y avait plus de pop-corn à l'accueil ! 

Après en avoir informé Tripadvisor, sensé supprimer rigoureusement tous les avis de personnes n'ayant jamais séjourné, ce site a décidé, bien entendu, au regard de la satisfaction primordiale de sa clientèle, de le maintenir. J'imagine aussi que c'est sa manière de justifier ce qui est devenu sa raison d'exister : produire du texte, quel qu'il soit! Ce site d'avis ne doit servir qu'à noter une prestation dans un lieu que vous avez été reçu, que ce soit une chambre de ma maison, un hôtel, un restaurant, etc... Malheureusement pour vous, vous n'avez pas pu avoir une chambre, une table pour déjeuner ou dîner ? Vous voulez dire votre désappointement face à ce refus ? Ne vous lâchez pas en ligne : c'est de la diffamation ! 

 

« Quand c'est gratuit, c'est Vous le produit » Adage

J'ai testé le processus des centrales de réservations.

Je me suis aperçue, par la suite, que dès que j'ouvrais mon ordi, je n'arrêtais pas de recevoir des annonces ciblées (pour Booking, c'est + de 250 mails sur 1 année et Tripadvisor ce n'est guère mieux !).

Et oui, avec la complicité des moteurs de recherche, elles gardent tout en mémoire. Elles savent où nous allons en vacances, quel type d'hébergement nous choisissons (pour moi c'est chambre d'hôtes naturellement), quels sont nos moments de congés. Et encore : Si nous aimons partir en week-end, à l'étranger, si nous sommes partis à la Saint-Valentin, si on prend une chambre familiale...

Alors apparaît comme par magie des publicités pour des voyages, des réductions pour le train, l'avion, les assurances, même les vêtements, etc, etc...
Et pourtant, je n'ai communiqué ni adresse mail, ni aucune information à qui que ce soit d'autre !

 

========================================

 


Après ce constat, je me suis donc demandée ce que je pouvais faire pour que les gens puissent faire part de leur expérience tout en restant convivial. Bref, développer un échange serein.

 


À la recherche de l'échange serein : LE LIVRE D'OR - Expérience Clients

Ce titre me fait penser à un de ces films d'aventures avec Indiana Jones. La recherche d'une solution pour diffuser une critique constructive s'assimile-t-elle à un film d'aventures ? L'essentiel étant pour moi et pour mes hôtes de garder une sérénité, une liberté et une sincérité face aux géants de l'oncle Sam. De toute manière, pour certains, ce film sera d'emblée médiocre parce qu'il n'y a pas de pop-corn à l'accueil.

Ma connaissance de la chambres d'hôtes m'a amenée à ouvrir un livre d'or sur votre expérience d'hôtes.

Pour cela, depuis le début de l'année, sur le site web de la maison d'hôtes Le Clos du Men-AllenJe propose une nouvelle manière de communiquer vos avis.

Je souhaite que ceux qui ont séjournés dans ma maison de famille, puissent juste partager leurs expériences d'hôtes sans récupération commerciale de leurs remarques.

Cher(e)s hôtes, vous recevrez par un simple mail, un questionnaire auquel vous pourrez répondre très rapidement à 5 courtes questions et laisser un commentaire. Ce dernier sera publié sur la page d'avis de mon site. Seul votre prénom sera mentionné ou anonyme si c'est le choix que vous optez.

Ensuite, pour lire ces avis, il suffit juste d'aller sur le site web, scroller sur l'espace «Expérience Clients » sur lequel vous n'aurez plus qu'à cliquer sur


«ce que mes hôtes pensent »

 

Bien sûr, je ne déconseille, ni interdit mes hôtes d'aller mettre un avis sur les sites de réservation s'ils en ont envie.

 

 ===================================================

Carnet de Voyage

Je profite aussi de ce billet d'humeur pour rappeler que désormais, je propose un autre partage sur le site web de la chambre d'hôtes Le Clos du Mèn-Allèn :

"Le Journal de Voyage".


C'est tout aussi simple : sur la page "Activités", regardez à droite, près de mon logo, il y a écrit :

 

"Carnet de Voyage".

Cliquez dessus.


Vous pourrez découvrir un espace où les hôtes peuvent faire part de leurs souvenirs dans ma belle région bretonne qu'est le

Morbihan-Sud

en

Baie de Quiberon

entre

Golfe du Morbihan et Ria d'Etel,

de leurs idées, de leurs itinéraires, des bonnes adresses, les lieux visités qui leur ont plus...


Oui, Ma maison d'hôtes c'est tout cela !

 

Je termine par une dernière citation, celle qui nous indique le chemin pour devenir un remarquable esprit critique.

«Avoir l'esprit critique c'est Dominer le langage, c'est Apprendre à Penser,
c'est une manière de développer sa sensibilité, son imagination»

 

 

 

Bonne Lecture et A Bientôt,

Clotilde - Propriétaire des chambres d'hôtes de charme du Clos du Mèn-Allèn.