Actualité chambre hôtes

Cap sur l'ambiance cocooning

C'est le bon moment de...

Après les trépidations des fêtes de fin d'année, Janvier est souvent le mois des "sans". On s'essaie au : "sans" excès de nourriture, "sans" alcool, "sans" voiture et si on le pouvait "sans" soucis. Nous sommes

pétris de bonnes résolutions pour commencer l'année ! Cela, nous paraît parfois bien compliqué pour y arriver. Je me suis dit qu'il serait bon de connaître un peu plus sur la fameuse méthode tant vantée par les Européens du Nord.

C'est le moment de passer en mode "cocooning" 

Comment faire ?

Ce n'est pas un art inné, car il n'est pas toujours évident de lâcher-prise et de trouver le temps, dans une société où tout va vite, parfois trop, de "prendre son temps". Entre un travail prenant, une famille, un logement à s'occuper, "sans" forçément vouloir changer de façon de vivre, nous voulons profiter, comme on dit, des petites choses !

Pourquoi maintenant ?
Parce que nous sommes au coeur de la saison hivernale, parce que les nuits sont plus longues que les jours.

Nous avons tous besoin de :

-nous sentir à l'abri, au chaud, loin du monde extérieur froid, humide.

-chercher tout ce qui nous permet de se ressourcer, de se poser, de se sentir bien.

-créer un environnement agréable pour percevoir le charme de notre lieu de vie. Pourquoi pas l'attrait d'une chambre d'hôtes, dans une demeure chaleureuse, offrant l'abandon confortable dans des petits détails et se transformant en havre de paix et de douceur.

-se rappeler que nous devons prendre soin de nous.

-trouver le calme de l'esprit et du corps.

Nous rêvons tous d'une ambiance douillette et cosy pour paresser. Allez zou, un week-end, 2-3 jours d'intermèdes ? ça tombe bien ! C'est le moment de mettre le mode "cocooning" en pratique.

Que se soit chez vous blotti au fond de votre canapé, ou chez moi dans ma maison d'hôtes. Faites de votre ordinaire un enchantement, c'est tellement bon pour l'âme ! Osez ces échappées occasionnelles et surtout appréciez-les : soyez en pleine conscience du "ici et maintenant"

C'est tout simple :

- Commencez par déconnecter vos appareils électroniques.

- Allumez une bougie parfumée -aux huiles essentielles relaxantes, c'est une bonne idée si on est prudent-.

- Préparez-vous une boisson chaude. Je rappelle, au passage, que dans chacune de mes chambres, sur le plateau de courtoisie, vous avez une bouilloire, de la tisane et des petits gateaux régionaux à votre disposition le temps de votre séjour.

- Prenez un bon livre, celui dont le titre vous a inspiré d'emblée. Vous préférez écouter de la musique ou regarder un film, qu'à cela ne tienne, c'est votre programme.

- Puis, enfoncez-vous dans les couvertures, bien calé entre les oreillers et les coussins. Seules les lumières tamisées éclairent l'espace, les volets sont clos.

- Vous y êtes Enfin !!! C'est le moment de se laisser-aller avec le sentiment de chaleur, de douceur, de sécurité et de réconfort.

Chuuuut, je pense que le sommeil ne tardera pas à être au rendez-vous.

############################

P.S. : Au cas où...

Les idées continuent de vous envahir la tête ? Si Morphée ne vous tend toujours pas ses bras ; pour vous détourner le mental et rester dans l'ambiance, je vous invite à lire ou relire l'histoire de "Benoît le Bossu" et de sa rencontre avec les Korrigans : un conte, -raconté au coin du feu lors des veillées traditionnelles dans nos villages de Basse-Bretagne-. 

 

Le mot cocooning (inventé par une consultante en marketing en 1987) est dérivé de "cocoon" d'origine anglaise. Ce mot évoque, comme on le devine, une "coque d'oeuf". Notre imagination fait le reste : "être bien en soi chez soi".

A votre avis, quel est le 1er pays au classement de l'ONU des nations les plus heureuses ?

Eh bien c'est : Le Danemark !

On peut comprendre qu'ils aient installé, depuis bien longtemps, dans leur culture, cette habitude du cocooning puisqu'ils connaissent des hivers beaucoup plus longs, plus rigoureux que nous ici en France. 

Pour tester vos connaissances, savez-vous comment les champions de cet art de vivre -je parle de l'ensemble des peuples scandinaves- appellent cela ? Non ? Alors pour être "in", voici une petite liste :

Les Danois ? Le Hygge (prononcé hue-geue)

Les suédois ? Lagom : qui veut dire juste ce qu'il faut

Les Gallois ? Le Cwtch (prononcé cutch)

Les Ecossais ? Le cosagach (prononcé keusagueux) mot gaélique

Les Norvégiens ? Le Koselig (prononcé ko-seli)

Les Allemands ? Le Gemütlichkeit (intraduisible)

Les Néerlandais ? Le Gezellig (prononcé le Huh-sell-ick)

Chez nous, dans nos régions :

Les Français ? Cocon (co-con)

Les provençaux ? Coucoun (comme ça s'écrit)

En langue bretonne, on a aussi un nom pour désigner cet état de bien-être :

Bezan Mat ! (qui se dit comme il se prononce)

Il est vrai, nous ne connaissons pas la froidure comme les autres pays du nord. Le passage du Gulf-Stream, ce courant océanique, qui passe dans l'océan atlantique, au large de nos côtes morbihannaises, réchauffe le climat de tout notre littoral morbihannais.

Il n'empêche, qu'en cette saison, après une balade vivifiante au bord de la mer, je pense que vous aurez, comme moi, une envie folle d'être "Hygge" ou "Cwtch" ou à la mode bretonne "Bezan-mat" !

####################################

Maintenant que vous êtes devenu incollable en matière de cocooning, sur l'attitude à avoir pour être au top, au Clos du MènAllèn, j'ai pensé à vous :

Pour votre bien-être, je vous rappelle que mes 4 chambres : Dune ; Hermine ; Léa ; Fleurs de bagatelle, sont spacieuses (30m2 chacune en moyenne, hormis les salles-de-bains). Vous dormirez, seul ou à deux, dans un lit king size : 180x200 avec sur-matelas à mémoire de forme. Draps, oreillers, couvertures + édredons en hiver, garnissent le couchage. Vous avez à votre disposition un plateau de courtoisie avec bouilloire, thés, cafés, tisanes et biscuits régionnaux dans chaque chambre.

##################################

Avant de terminer, je souhaite revenir sur cet état de "cocooning" qui nous entraîne immanquablement vers un autre encore plus nécessaire : le sommeil.

De nos jours, il y a beaucoup d'auteurs qui font des articles ou écrivent des livres avec des conseils pour atteindre le bien-être en soi, chacun avec sa recette miraculeuse. Sincèrement, ce que nous avons besoin, c'est de nous préparer des bonnes conditions pour nous détendre, bien dormir, au chaud dans le mitan du lit, et passer une bonne nuit. C'est le secret pour vivre sereinement nos jours.

Je partage avec vous ce texte, écrit par Charles Péguy, écrivain français (1873-1914). Extrait du livre d'Yvon Boëlle pour les photos et Luc Adrian pour le choix des textes - aux éditions de Presses de la Renaissance-  : 365 Méditations sur les chemins de la Bretagne Sacrée - livre à votre disposition au Clos du MènAllèn pendant votre séjour-.

Il y fait l'éloge du sommeil, évolution naturelle du cocooning.

"Voilà le secret d'être infatigable : c'est de dormir !

Pourquoi les hommes n'en usent-ils pas ? J'ai donné ce secret à tout le monde, dit Dieu. Je ne l'ai pas vendu. Celui qui dort bien, vit bien. Celui qui dort, prie. Celui qui travaille, prie.

Mais il y a un temps pour tout : et le sommeil et le travail. Le travail et le sommeil sont les deux frères. Et ils s'entendent très bien ensemble...

Le sommeil est l'ami de l'homme. Le sommeil est l'ami de Dieu. Le sommeil est peut-être une belle création. Celui qui a le coeur pur, dort. Et celui qui dort a le coeur pur.

Or, on me dit qu'il y a des hommes qui travaillent bien et qui dorment mal, qui ne dorment pas.

Quel manque de confiance en Moi !
C'est presque plus grave que s'ils travaillaient mal mais dormaient bien. Que s'ils ne travaillaient pas mais dormaient, car la paresse n'est pas pire que l'inquiétude. Ils ont le courage de travailler.

Ils n'ont pas le courage de ne rien faire, de se détendre, de se reposer, de dormir. Les malheureux, ils ne savent pas ce qui est bon...

Ils suivent la sagesse humaine... La sagesse humaine dit : Ne remettez pas au lendemain ce que vous pouvez faire le jour même.

Et Moi, je vous dis : remettez à demain ces soucis et ces peines qui aujourd'hui vous rongent. Et aujourd'hui pourraient vous dévorer.

Parce que d'ici demain, moi, Dieu, j'aurai peut-être passé.

La sagesse humaine dit : Malheureux qui remet à demain. Et moi, Je vous dis :

Heureux, heureux qui remet à demain.

Heureux qui remet.

C'est-à-dire Heureux qui espère. Et qui dort !"

####################################

Et comme l'a dit Charles Nodier : "Le vrai bonheur est dans le calme de l'esprit et du coeur".

Bon cocooning, bon sommeil et à bientôt !

Clotilde(votre hôtesse).