Actualité chambre hôtes

Cap sur l'ambiance cocooning

C'est le bon moment de...

Après les trépidations des fêtes de fin d'année, l'hiver s'étale avec ses jours et ses nuits de froidure et nous donne la folle envie de faire une pause ! C'est le moment de passer en mode "cocooning" 

Comment faire ?

Ce n'est pas un art inné, car il n'est pas toujours évident de lâcher-prise et de trouver le temps, dans une société où tout va trop vite, de "prendre son temps". Entre un travail prenant, une famille à s'occuper, etc... sans vouloir changer de mode de vie mais pouvoir profiter des petites choses !

Pourquoi maintenant ?
Inutile de vous dire combien le coeur de cette saison hivernale est propice à cette activité. Nous avons tous besoin de se sentir à l'abri du monde extérieur froid et humide. Nous rêvons tous d'une ambiance douillette et cosy pour paresser. Que se soit chez vous où pourquoi pas chez moi : dans ma maison d'hôtes, pour profiter d'un week-end et le mettre en pratique !

Faites de votre ordinaire un enchantement, c'est tellement bon pour l'âme !

Tout ce qui vous permet de vous ressourcer, de vous poser, de trouver une sérénité. De percevoir le charme et l'attrait d'une chambre d'hôtes dans une demeure chaleureuse qui vous offre l'abandon confortable dans des petits détails et qui se transforme en havre de paix et de douceur.

C'est tout simple :

Commencez par déconnecter vos appareils électroniques. Allumez une bougie parfumée (aux huiles essentielles relaxantes, c'est une bonne idée). Une boisson chaude que vous aurez préparé (grâce à la bouilloire mise à votre disposition sur le plateau de courtoisie dans la chambre, par exemple), puis enfoncez-vous dans les couvertures, bien calé dans les coussins. Seules les lumières tamisées éclairent l'espace, les volets sont clos. Vous y êtes ! Il ne manque plus qu'un bon livre, un peu de musique ou un bon film, comme vous aimez.

Pour vous mettre dans l'ambiance je vous invite à lire ou relire l'histoire de "Benoît le Bossu" et de sa rencontre avec les Korrigans : un conte, raconté au coin du feu lors des veillées traditionnelles dans nos villages de Basse-Bretagne. Enfin, c'est le moment de se laisser-aller avec le sentiment de chaleur, de douceur, de sécurité et de réconfort.

Osez ces échappées occasionnelles et surtout appréciez-les : soyez en pleine conscience du "ici et maintenant"

Ce mot cocooning évoque, bien sûr, pour la langue française le mot "cocon" et la traduction est inutile pour ce mot qui nous évoque immanquablement le bien-être !

A votre avis, quel est le 1er pays au classement de l'Onu des nations les plus heureuses ?
Le Danemark !

On peut comprendre qu'ils aient installé, depuis bien longtemps, dans leur culture cette habitude du cocooning puisqu'ils connaissent des hivers beaucoup plus longs et plus rigoureux que nous ici en France et particulièrement en Bretagne. C'est le passage du Gulf stream, ce courant océanique qui passe au large de nos côtes morbihannaises qui réchauffe tant notre climat. Mais après une balade vivifiante au bord de la mer, il faut avouer que vous saurez apprécier des moments de "bien-être".

Et savez-vous comment les champions de cet art de vivre - je parle de l'ensemble des peuples scandinaves - appellent cela ? Non ? Alors pour être "in", voici une petite liste :

Les Danois ? Le Hygge (prononcé hue-geue)

Les suédois ? Lagom : qui veut dire juste ce qu'il faut

Les Gallois ? Le Cwtch (prononcé cutch)

Les Norvégiens ? Le Koselig (prononcé ko-seli)

Les Allemands ? Le Gemütlichkeit (intraduisible)

Les Néerlandais ? Le Gezellig (prononcé le Huh-sell-ick)

Et le Breton ? Bezan mat !

Vous aussi soyez "Hygge" ou "Cwtch" ou à la mode bretonne "Bezan-mat" !

Pourquoi ne pas essayer de passer maître dans l'art du cocooning, de trouver le bonheur des choses de la vie, ne serait-ce qu'un week-end ?
Et comme l'a dit Charles Nodier : "Le vrai bonheur est dans le calme de l'esprit et du coeur".

Bon cocooning et à bientôt !

Clotilde(votre hôte).