évenements Morbihan

Week-End de la Saint-Valentin : 14 Février

Fête des Amoureux et des Sentiments

Au Clos du Men-Allen se retrouver pour une échappée en février, avec la personne que vous aimez : voilà un antidote bienveillant à votre vie moderne !

Prétextez cette fête de la Saint-Valentin pour partager avec votre compagne ou votre compagnon un week-end de détente au milieu de l'hiver.
Vous tombez bien !  La maison d'hôtes : Le Clos du MènAllèn est l'adresse qu'il vous faut.

Vous êtes au bord de la mer. Imaginez une belle balade à deux, marchant sur le sable, avec un ciel lumineux ou bien être pris dans les embruns. Appréciez la sensation de liberté infinie quand on est face à l'océan (oui, en février, parfaitement). Rajoutez le plaisir de rentrer dans une chambre douillette, prolongé par un petit déjeuner gourmand le lendemain matin... Quel bienfait au coeur de l'hiver !

Savez-vous depuis quand on fête la Saint-Valentin ?

C'est en 1965, que fut instituée le jour de la Saint-Valentin, la fête nationale des Amoureux. Celle-ci, bien sûr placée sous la haute autorité des fleuristes. On ne donnait pas le nom d"opération marketing" comme actuellement, mais le sens commercial était déjà présent.

Bien avant l'institution de cette fête, on associait le milieu du mois de février à l'amour et à la fertilité. Dans la mythologie romaine on célébrait Junon, fille de Rhéa et Saturne, épouse et soeur de Jupiter, reine des dieux mais surtout déesse du mariage.
D'autres disent que ce serait un rappel des fêtes "lupercales", célébrations du dieu Faune/Pan qui avaient lieu dans la Rome antique.

Une légende apparue au Moyen-Age veut que Saint Valentin ait fait passer un mot à la fille du geôlier la veille de son martyre, signé « ton Valentin ». L'histoire populaire se brode au fil des siècles et voilà un saint sorti de l'oubli avec l'image d'un amoureux transi.

########################

Pour votre Valentin ou votre Valentine :

C'est le moment, si ce n'est déjà fait, de déclarer vos sentiments :

Ecrire un billet doux, pour toucher le coeur de votre bien-aimé(e). Par exemple, il m'est arrivé de recevoir un couple d'amoureux. Après leur départ, en faisant le ménage de la chambre, j'ai trouvé, sur la table de nuit, une carte oubliée. Sans intention de curiosité particulière, j'ai pris cette belle carte et l'ai retourné naturellement. Au dos, il était écrit : "Tu as su ouvrir la porte de mon coeur, aujourd'hui, je te donne la clé de ma maison, tu pourras y venir quand tu veux." Je ne sais pas lequel des deux a fait cette déclaration à l'autre mais je trouve ça tellement romantique. Quelle invitation ! 

Offrir des fleurs, vous pouvez lui offrir ne serait-ce qu'une fleur comme la rose rouge l'emblème même de l'amour avec un grand A. Vous ferez une belle surprise à votre partenaire avec cette jolie tradition

Le langage des sentiments avec les fleurs.

Je me suis dit que c'est une bonne occasion de vous en parler. On associe très souvent les fleurs à un évènement qu'il soit festif ou non. Depuis toujours, les nombreux poètes, écrivains, compositeurs utilisent cette analogie dans leurs inspirations artistiques.

Toutes les civilisations : celles perdues comme les contemporaines, du monde occidental au monde oriental, elles ont utilisées la ressemblance avec le monde végétal pour créer des rituels cérémonieux.

En quoi consiste ces "rituels protocolaires"

- Dans la culture aztèque la fleur à 4 pétales est la fleur solaire, symbolisant l'âme et le soleil par son centre. Chaque pétale représente chacun le divin, le ciel, l'espace et le temps.

- Chez les taoïstes : le lotus est la reine des fleurs. C'est la présence du Dieu du soleil, la connaissance et l'immortalité.

- Selon la culture chrétienne la fleur exprime ce qui est agréable à Dieu, la joie simple que l'on ressent devant la beauté de la nature.

- En Europe au Moyen-Age, le 1er mai, on offrait une petite branche fleurie de pommier, de cerisier, d'églantier, selon le pays ou la région, à sa belle pour lui dire ses sentiments comme aujourd'hui à la Saint-Valentin.


La signification du bouquet de fleurs a été remis au goût du jour à partir du XVIIIème siècle par le roi de Suède après un voyage en Perse. Il y a eu de nombreux ouvrages à cette époque sur les secrets des roses, des lilas, des lys.

Comme c'est romantique n'est-ce-pas !

Avec tous les petits conseils qui vont suivre,

Vous allez découvrir qu'offrir un bouquet de fleurs est loin d'être un geste banal et ça mérite que l'on en prenne soin si on veut s'en servir pour passer un message.

Voici pour vous éviter quelques erreurs, certaines règles à respecter :

Ne jamais offrir un bouquet de fleurs en nombre pair en-dessous de 12. Un nombre impair donne une énergie.
- 1 fleur     : Vous êtes tout pour moi.
- 3 fleurs   : J'irai avec vous jusqu'au bout du monde.
- 5 fleurs   : Je vous aime.
- 7 fleurs   : Uniquement le jour du mariage.
- 9 fleurs   : Je vous respecte.

- A partir de 10 fleurs le langage change un peu :

- 10 fleurs : Je veux faire quelque chose pour vous.

- 11 fleurs  : Vous êtes mon ami.

- 12 fleurs  : Ce n'est pas facile mais tout sera bien.
Par contre et ce n'est pas bon signe :
- 13 fleurs  : Je vous hais : Aïe, Aïe, Aïe...
Arrêtons-nous à 14 fleurs : Vous êtes tout ce que je possède !

Ah ça vous vous l'ignoriez, n'est-ce pas ?

Et la couleur des fleurs ? Hum ?

- Le bleu     : la légèreté, l'extraverti, la témérité (une couleur à mettre en minorité dans le bouquet de votre bien-aimé(e)).
Le vert      : l'espérance naturellement, des changements heureux, bien vieillir et le retour du bonheur.


- Le jaune  : la tranquillité, le goût pour les choses simples.
L'orangé  : une couleur très à la mode qui vous donnera le sentiment que tout est beau, de la dignité et du respect.


- Le rouge : l'amour, le courage, la bonne santé, la grandeur. Offrir un bouquet de roses rouges (36) c'est un message qui n'a de secret pour personne !
- Le violet  : la modestie, la timidité, la bonté et la spiritualité bien sûr.
L'indigo   : l'humanité, la discrétion, le goût pour les arts.
- Le noir     : la tristesse et tout ce qui va avec. Il n'y a pas beaucoup de fleurs noires à ma connaissance.


- Le blanc    : alors là, aucune faute quand il s'agit de déclarer ses sentiments à la personne à qui on offre un bouquet : la sérénité, le calme de l'âme, la pureté.

Quand vous offrez une fleur comme :

- L'anémone : c'est l'affection, la confiance.
- L'azalée : la joie d'aimer.
- Le cyclamen : la beauté mais aussi la jalousie.
- Le jasmin : l'amour et la volupté. Ah le parfum doux du jasmin !
- La jonquille : c'est la mélancolie avec l'hiver qui n'en finit pas...
- Le lilas : l'émotion, la pureté.
- Le lys : l'extrême pureté : un corps sain dans un esprit sain.
- Le mimosa : la fragilité, la sensibilité.
- Le muguet : du 1er mai ? Le bonheur tout simplement.
- Les oeillets : la liberté, l'admiration.
- L'orchidée : le raffinement, le mystère.
- La pivoine ; ou rose de Chine : la sincérité.
- La rose : la passion si elle est rouge, la pureté si elle est blanche et éviter le jaune.
- La tulipe : une déclaration d'amour si elle est rouge et une demande de pardon si elle est blanche.

Au Clos du MènAllèn :

Je pense que la chambre qui porte le doux nom de "Chambre de Léa", est certainement celle qui correspond le mieux à cet état romantique. L'alliance des murs en pierres avec les couleurs vert-amande des murs, le velours mauve du plaid, tout respire la douceur. Un prénom pour cette pièce, en hommage à ma mère qui y a vécu. Elle méritait bien que soit pérénisé son passage dans cette maison en lui donnant son nom à la chambre qu'elle a occupé durant toute sa vie de femme.

Parlons un peu plus de cette élégante grande chambre :

Elle est équipée -comme toute les autres chambres- pour 2 personnes, d'un lit king-size de 180x200, avec un sur-matelas à mémoire de forme. Le confort est au rendez-vous.

L'armoire est en bois massif, rustique et traditionnelle du Morbihan. Contrairement au Finistère, où les meubles étaient richement ornés, dans notre pays d'Auray, ils étaient plutôt de facture sobre. Je l'ai toujours connue dans la maison. Ma mère y rangeait soigneusement, après l'avoir lavé, repassé, tout le linge de maison. Une femme digne de son rang, quand elle se mariait, devait avoir son trousseau comme notre mère nous le disait. Il était constitué de draps et taies d'oreillers -d'abord en toile de chanvre, puis en lin ou en coton, les couvertures en laine, le linge de cuisine en toile métis. Le linge était compté et faisait partie de la dot et de l'héritage. Cela paraît incroyable de nos jours !

Aujourd'hui, cette armoire vous permettra de ranger vos vêtements sur les étagères ou de les suspendre aux porte-manteaux ou porte-pantalons.

Pour vous accompagner le temps de votre séjour dans ma maison, la "Chambre de Léa" est proposée avec un plateau de courtoisie, une bouilloire, thé et tisane.

La télévision, 2 fauteuils, un grand miroir pour un dernier coup d'oeil avant de quitter la chambre. 

Dans la salle de bains, attenante à votre chambre, une douche, une double vasque, le linge de toilette, des peignoirs, des produits d'accueil et un sèche-cheveux. Les wc privés sont séparés de la salle de bains.

Comme toutes mes autres chambres au double-vitrage insonorisant, des volets électriques et des doubles-rideaux vous permettront de bénéficier de la pénombre la plus complète si vous préférez.

Maintenant, vous en savez un peu plus sur la "Chambre de léa", le langage des fleurs et sur cette jolie tradition de la Saint-Valentin.

Vive les gens qui s'aiment et à bientôt.

Clotilde - votre hôtesse.

 P.S. Au cas où vous auriez oublié les fleurs, à 100 mètres de la maison d'hôtes, Angèle dans sa jolie boutique de fleurs vous proposera un bouquet personnalisé.