Patrimoine breton

Il n'y a pas que la Normandie...

Pommes, Pommes, Pommes...

                                

Pour faire suite au précédent sujet sur mon blog où je parle du "blé noir", j'aborde cette fois, une autre particularité de notre patrimoine et que vous connaissez certainement si vous avez été dans une crêperie aux alentours de la maison d'hôtes : c'est

 

le cidre, le jus de pommes transformé (que vous consommez avec modération évidemment).

Il n'y a pas qu'en Normandie ! En bretagne et dans le Morbihan, il y en a toujours eu, le climat convenant très bien à ce petit arbre généreux.

Au clos du Men-Allen, le seul et unique pommier(c'est mon père qui l'a planté), offre ses beaux fruits. Les pommes que je cueille font partie d'une variété que j'ai toujours connu, qui se plaît dans notre coin de Bretagne : elle est juteuse, se conserve extrêmement bien et elle me permet de faire les compotes que je propose régulièrement à mes hôtes pour accompagner le petit déjeuner.

Dans les vergers environnants, les autres pommes sont stockées et recouvertes d'une couche de paille où elles finissent de mûrir. Elles sont utilisées pour faire le jus de pomme et le cidre. Dans l'exploitation familiale, il y avait beaucoup de petites parcelles de terre plantées de pommiers. Mon grand-père, puis mon père ensuite, étaient très doués pour en produire. C'était tout un art de savoir transformer les fruits et pendant des années il était bien peu reconnu. 

Après les avoir passées dans le broyeur, mon père intercalait des couches de pommes avec des couches de paille en épaisseur régulière dans le pressoir. Puis plusieurs fois dans la journée, il s'aidait d'une barre en fer qui lui servait de levier pour pouvoir abaisser le bloc de métal et appuyer sur les pommes broyées pour en extraire le jus. Je me rappelle quand enfant, on revenait de l'école, on s'empressait d'aller goûter avec une paille le jus de pomme qui en sortait. 

J'ai conservé le pressoir, il est maintenant dans le jardin à l'arrière de la maison. Vous l'avez peut-être déjà remarqué vous qui êtes venu ? 

L'écomusée de Saint-Dégan, dans la campagne alréenne, non loin du Clos-du-Mèn-Allèn, possède un verger conservatoire où l'on peut trouver beaucoup d'anciennes variétés de pommiers qui étaient cultivées dans le Morbihan.

En cette fin d'octobre, c'est la récolte des pommes et dans le cadre des animations d'Un Automne Autrement, vous pouvez participer à des animations sur la fabrication du jus de pommes et du cidre. Une bonne idée de sortie, instructive et ludique !